Archives de la catégorie nos lecteurs ont aimé

Jeumont : « nos lecteurs ont aimé » (#60)

« La vie en chantier »

de Pete FROMM

Thèmes : Montana ; nature ; deuil ; paternité ; travail du bois

Dans le Montana, Taz et Marnie forment un couple très amoureux et vivent dans une maison délabrée qu’ils ont l’intention de retaper petit à petit. Taz est ébéniste et le travail ne lui fait pas peur. Quand un bébé s’annonce, ils sont enthousiastes mais l’accouchement se passe mal et Taz reste seul, désemparé, avec sa petite fille. Il a du mal à demander de l’aide et sombre dans la dépression, ne veut voir personne et continue de parler à sa femme morte comme si elle était présente. Cependant il doit faire face aux factures, et grâce à son ami de toujours qui parvient à le tirer de son hébétude, il accepte des contrats de rénovation de maisons, tout en essayant le plus possible d’emmener le bébé avec lui sur ses chantiers. Une baby-sitter se propose pour prendre soin de la petite qui grandit, va-t-il capituler ?

« Marnie aurait tant aimé le bruissement des trembles, leurs feuilles dorées contre le bleu cendré du ciel, le murmure du courant. Il visualise la scène et laisse les discours se mêler aux remous, rien qui ne puisse l’atteindre

« Une jolie histoire sur le travail de deuil, la paternité, l’amitié. Un portrait touchant d’un père anéanti par ses rêves brisés et dépassé par les responsabilités qui s’accumulent. »
Evelyne

« La vie en chantier » de Pete Fromm – Editions Gallmeister – 380 pages

Pas de commentaire

Jeumont : « nos lecteurs ont aimé » #59

« Loin »

d’ Alexis MICHALIK

Thèmes : recherche des origines ; Europe ; Turquie ; Inde

Antoine, vingt-huit ans, dont la vie est toute tracée (il vit en couple avec Jennifer sa fiancée, il a un travail assuré) voit sa route chamboulée par l’envoi d’une carte postée vingt ans auparavant et signée de Charles, son père disparu sans laisser d’adresse. Sur la carte : « je pense à vous, je vous aime »
Avec Laurent son meilleur ami et Anna, sa jeune soeur, il part à la recherche de ses origines. « C’est l’affaire d’une semaine » pense-t-il…
Il est loin d’imaginer la suite… C’est un vrai périple qui les attend et qui va les changer à jamais…

Mettons qu’on trouve la tombe, mettons que malgré le fait qu’on ne soit pas sûrs que cette tombe existe, ni qu’elle soit enterrée là-bas, que son nom ne soit pas indiqué sur la pierre tombale… Après, j’achète une couronne et on rentre. Et tu écris.

« J’ai adoré ce livre, cette écriture, ces personnages attachants, ce voyage à travers tous ces pays. Un vrai bonheur de lecture, une réussite, un grand écrivain. »
Marie-Claude

« Loin » de Alexis MICHALIK – Editions Albin Michel – 656 pages

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé (#58)

« Une évidence »

d’ Agnès MARTIN-LUGAND

 

Reine vit à Rome avec son fils de dix-sept ans. Lorsque son associé l’envoie à Saint-Malo, elle est loin de se douter que son passé va soudain lui sauter à la gorge.
Elle va se retrouver face à son premier amour. Son équilibre précaire va voler en éclats.
Reine devra prendre une décision très difficile quitte à risquer de perdre son fils.
En même temps, elle devra écouter son coeur et regarder la vérité en face.

« L’écriture d’Agnès Martin-Lugand est fluide et très agréable à lire, elle sonne juste et on reste captivé de la première à la dernière page.
J’attends déjà son prochain roman. »

Annick

« Une évidence » d’Agnès MARTIN-LUGAND – Editions Michel Lafon – 381 pages

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé (#57)

« Murène »

de Valentine GOBY

Thèmes : années 50 ; Ardennes ; handicap ; vie

Une petite fille découvre dans la neige le corps d’un jeune homme de vingt-deux ans, à demi-mort, et en partie calciné.
Va-t-il survivre à son calvaire ? Le désire-t-il seulement ?
C’est son histoire que nous raconte l’auteur, ainsi que les limites de la chirurgie réparatrice et l’appareillage dans le handicap.

Voilà, lui aussi il travaille, il n’est pas seulement un monstre et membre d’un club de monstres, l’homme cohabite en lui avec un type normal qui gagne son pain, il pense à la murène, non à la laideur de sa gueule…

« Quel courage ! François nous donne une leçon de vie, lui qui va donner des cours d’anglais et corriger les copies des élèves avec ses pieds à la machine à écrire ! »
Marie-Claude

« Murène» de Valentine GOBY – Editions Actes Sud – 376 pages

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé (#56)

« La tentation »

de Luc LANG

François, éminent chirurgien orthopédique, aime chasser dans son relais de montagne. Il forme avec sa femme un couple aimant malgré l’instabilité de celle-ci. Leurs deux enfants adultes sont à l’aise financièrement, bien que des soupçons de malhonnêteté pèsent sur l’activité du fils et que sa fille bien-aimée s’éprend d’un chef mafieux.

Alors qu’il vient de tirer sur un cerf, François emporte l’animal chez lui pour extraire la balle et le soigner…

Faite de violence insidieuse (dépeçage du gibier, armes à feu, quasi-hystérie de la mère presque meurtrière) cette histoire forte habite le lecteur, et la puissance des situations dépassent les protagonistes….

Finalement, tu soignes la bête sur laquelle tu tires ? Ca peut durer longtemps.

Evelyne

« La tentation » de Luc LANG – Editions Stock – 360 pages

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé (#55)

« Surface »

d’ Olivier NOREK

Noémie, capitaine de police se fait tirer en plein visage lors d’une intervention qui finit mal.
Après plusieurs semaines de soins, elle est prête à retourner à sa vie de capitaine mais sa hiérarchie en a décidé autrement : elle sera mutée dans un petit village, mais sur place, elle y trouvera ce qu’elle ne soupçonne même pas…

« un polar comme je les aime, réfléchi, intense et addictif. C’est une écriture fluide et agréable qui fait qu’une fois que l’on entame le roman on a beaucoup de mal à le poser « .
Annick

« Excellent thriller ! L’auteur, capitaine de police à la section enquête et recherches de la police judiciaire pendant 18 ans, connaît son affaire. Il est traduit dans plus de 10 pays. Amateur de thriller, c’est pour vous ! »
Marie-Claude

« Surface » d’ Olivier NOREK – Editions Michel LAFON – 424 pages

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé (#54)

« Les gratitudes »

de Delphine DE VIGAN

Michka, vieille dame jusque là autonome, est atteinte d’aphasie (difficulté à trouver ses mots), elle n’est plus capable de rester seule. Elle est placée dans un Ehpad et suivie par Jérôme, orthophoniste, qui s’attache à elle et va l’aider dans sa quête à retrouver ceux qui l’avaient hébergée lorsqu’elle était petite fille juive cachée par sa mère pendant la guerre.

Je suis orthophoniste. Je travaille avec les mots et avec le silence, les non-dits. Je travaille avec la honte, le secret, les regrets. Je travaille avec l’absence, les souvenirs disparus et ceux qui ressurgissent. Je travaille avec les douleurs d’hier et celles d’aujourd’hui

« Très bien écrit et très émouvant, j’ai adoré et ne peux que le conseiller ! »

Marie-Claude

« Les gratitudes » de Delphine DE VIGAN- Editions JC Lattès – 192 pages

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé (#53)

« On a tous une bonne raison de tuer »

de Pétronille ROSTAGNAT

Gabrielle est retrouvée dans son bain, les poignets tranchés…tout laisse à penser qu’elle a voulu se suicider, sauf qu’elle n’était pas dépressive et qu’elle n’a aucun souvenir de son acte.
Alezane Laroche, commandant au 36 quai des Orfèvres est chargé de l’enquête…

Il va falloir t’y faire Alezane, je suis un salaud. J’ai tout avoué et je vais passer le restant de ma vie entre quatre murs. J’ai promis à mon fils d’assumer mes actes. Je ne veux pas qu’Alezane me prenne pour un lâche. Je veux qu’il sache que je vais souffrir et payer ma dette

Mon appréciation : Je l’ai lu sur une après-midi

Marie-Claude

« On a tous une bonne raison de tuer » de Pétronille ROSTAGNAT- Incartades éditions – 313 pages

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé (#52)

«La promesse de Bois-Joli»

de Lyliane MOSCA

Lara est professeure de musique au collège de Troyes. Elle vit chez sa grand-mère et son frère Julien qui peine à surmonter l’accident mortel de ses parents neuf ans plus tôt.
Un jour, en visitant des ateliers d’artistes, elle rencontre Audran Mondeville, artisan verrier, la trentaine séduisante et rempli de mystères. Ils tissent une relation secrète, mais comme tout finit par se savoir au village, leur liaison, bientôt connue, ne plaît pas à tout le monde…

Mon appréciation : Des personnages attachants, avec leur force et leurs faiblesses et un scénario romanesque composent ce joli roman plein d’espoir.

Francine

«La promesse de bois-Joli» de Lyliane MOSCA – 2019 – Presses de la Cité – 346 pages

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé (#51)

«Michelle la rebelle»

de Judith RAPET

Thèmes : XVIIIè siècle ; femme ; violence conjugale ;procès

Mariée à quinze ans contre sa volonté à un homme deux fois plus âgé qu’elle, aussi violent que grossier, la jeune Michelle, trompant la vigilance de sa belle-famille qui l’a réduite à l’état de servante, parvient à prendre la fuite. Elle se cache chez le baron de Courtignac, avocat au parlement de Bordeaux, qui finit par obtenir l’annulation de son mariage. L’épouse de l’avocat apprendra à lire et à écrire à Michelle. Elle ira à l’encontre de la société en voulant rester une femme libre, fidèle à ses principes. Il ne sera plus question pour elle de vivre sous le joug d’un homme…

Mon appréciation : Passionnée par la vie des humbles, Judith Rapet nous donne ici un roman inspiré d’une histoire vraie, celle si peu ordinaire de Michelle Garnier (1665-1730) qui fut un personnage authentique.

Francine

«Michelle la rebelle» de Judith RAPET – Editions Lucien Souny – 2007 – 245 pages

Pas de commentaire