Jeumont : rendez-vous sans faute

… pour une dictée endiablée !

 
Le temps d’une heure, retrouvez les bancs de l’école à l’occasion de notre désormais traditionnelle dictée.

Les arcanes de la lange française n’ont plus de secret pour vous ?… Alors inscrivez-vous à notre « Rendez-vous sans faute » !

Mardi 14 mai à 17h45

Mercredi 12 juin :

  • à 17h00 : remise des prix et verre de l’amitié

  • à 18h00 : mini-concert

A partir de 16 ans.

Entrée gratuite. Nombre de places limité.
Inscriptions au 03 27 58 13 54 ou à la banque d’accueil.

Places réservées en priorité aux adhérents de la médiathèque

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé (#49)

«D’une vie à l’autre»

de Martine DELOMME

Thèmes : mode, famille, deuil

Diane, styliste dans le prêt-à-porter, vit paisiblement auprès de son mari et de leur fille Aude. Le jour où son mari décède foudroyé par une rupture d’anévrisme, Diane va être confrontée à la solitude tout en élevant sa fille. Ses beaux-parents vont l’aider. Guy, son beau-père, lui demande de reprendre l’affaire familiale, une filature de tissus, elle accepte. Elle fera prospérer l’entreprise en la modernisant. A la mort du beau-père dans un accident de voiture quelques mois plus tard, Diane sera seule légataire de l’entreprise. Sa réussite occasionne de la jalousie. Le maire de la commune veut racheter l’usine et les terrains pour y construire des aires de jeux, un hôtel et un lac artificiel. La belle-mère soutient le maire et entre en conflit avec Diane. Diane sera aidée par ses vrais amis et devra se battre pour garder l’entreprise familiale..

Mon appréciation : Une histoire de chagrin et de trahison. Le combat et le courage d’une femme qui se bat pour élever sa fille.

Francine

«D’une vie à l’autre» de Martine DELOMME – Editions L’Archipel – 2019 – 384 pages

Pas de commentaire

Jeumont : les nouveautés d’avril

La médiathèque est heureuse de vous présenter ses dernières acquisitions :

Romans

 

Le pays des oubliés
de Michael Farris SMITH

Abandonné à la naissance, Jack est passé d’orphelinats en foyers, avant que Maryann, une lesbienne mise à l’écart par la bonne société de Louisiane, le prenne sous son aile. Aujourd’hui celle-ci vit ses derniers jours et sa propriété est menacée par les banques. Jack, qui veut à tout prix conserver cet héritage, doit trouver l’argent nécessaire. Mais, le corps cassé par une vie de combats, ravagé par de multiples addictions, il ne se sent plus la force d’avancer. D’autant plus qu’il doit aussi affronter Big Momma Sweet, qui règne sur cet empire du vice qu’est le delta du Mississippi.

 
  Cliquez sur ce lien pour découvrir
les nouveaux titres dans la catégorie «Romans»
 

Romans policiers

 

A même la peau
de Lisa GARDNER

Deux meurtres spectaculaires sont perpétrés à Boston à six semaines d’intervalle. Dans les deux cas, les victimes sont des femmes seules, atrocement mutilées, à côté desquelles l’assassin a déposé une rose.

L’inspectrice D.D. Warren, chargée de l’enquête, décèle vite une similitude entre ces mises en scène macabres et une longue série de meurtres ayant défrayé la chronique à Boston quarante ans plus tôt et dont l’auteur, Harry Day, s’est suicidé depuis.

Seul recours pour D.D. Warren : se rapprocher des deux filles de Harry Day. Se pourrait-il qu’il y ait un lien entre les récents crimes et Shana et Adeline ? Pour le savoir, D.D. Warren va devoir se confronter à cette interrogation : peut-on échapper à son destin lorsqu’il est marqué du sceau de la mort ?

Une plongée stupéfiante au coeur d’un enfer familial : Lisa Gardner s’impose définitivement comme une virtuose du thriller psychologique.

 
  Cliquez sur ce lien pour découvrir
les nouveaux titres dans la catégorie «Romans policiers»
 

Science-fiction

 

Destruction
de Ezekiel BOONE

Toujours plus nombreuses, toujours plus grosses, toujours plus affamées, les araignées sont de retour. Mais contre elles, que faire ? Les détruire toutes, au risque d’anéantir l’humanité elle-même dans une gigantesque explosion nucléaire ? Ou se laisser dévorer en attendant de trouver une solution scientifique et vraiment efficace ? Mourir ou mourir : il est des dilemmes plus rassurants. Mais le monde est au bord de l’apocalypse et l’hésitation n’est plus de mise. L’heure de l’affrontement final a sonné. Face à ce monstrueux Jugement dernier en chair et en pattes, la civilisation trouvera-t-elle les ressources qui lui permettront de survivre ? S’enferrera-t-elle encore dans les conflits qui sans cesse la minent ? Saura-t-elle se transcender pour échapper à la double menace de destruction qui pèse sur elle ?

Dans cet ultime volet de sa trilogie à huit pattes, Ezekiel Boone peint le portrait halluciné d’une humanité aux prises avec ses propres démons et d’autres, rampants, qu’elle n’imaginait pas dans ses pires cauchemars.

 
  Cliquez sur ce lien pour découvrir
les nouveaux titres dans la catégorie «Science-fiction»
 

Documentaires

 

Délivrez-nous du bien
de Natacha POLONY et Jean-Michel QUATREPOINT

L’atmosphère est lourde. Les phrases, les situations qui semblaient autrefois anodines deviennent des crimes. Nous sommes tous coupables, et les inquisiteurs nous guettent. Coupables d’avoir bu un verre, d’avoir blagué sur les femmes, de manger de la viande, d’avoir offensé une minorité quelconque. Coupables d’avoir été du côté des « dominants ». Chaque jour, un citoyen qui se croyait, non pas un héros, mais un type à peu près bien, se retrouve cloué au pilori, sommé d’expier ses crimes et de faire repentance. Derrière cette traque aux dérapages et ces entreprises de rééducation, un mécanisme : la tyrannie de minorités qui instrumentalisent des combats essentiels, pour les transformer en croisade contre une supposée majorité, contre les « dominants ». Au nom du Bien, on modifie le vocabulaire, on nie le plaisir, on criminalise le désir, on réécrit l’histoire. Ces nouveaux bigots, qui détestent l’Homme tel qu’il est et le rêvent selon leurs diktats, sont les idiots utiles d un néolibéralisme qui atomise les sociétés et fragilise les structures traditionnelles pour mieux imposer sa vision manichéenne du monde.

 
  Cliquez sur ce lien pour découvrir
les nouveaux titres dans la catégorie «Documentaires»
 

Bandes dessinées

 

Moi, ce que j’aime c’est les monstres
d’ Emil FERRIS

Chicago, fin des années 1960. Karen Reyes, dix ans, adore les fantômes, les vampires et autres morts-vivants. Elle s’imagine même être un loup-garou: plus facile, ici, d’être un monstre que d’être une femme. Le jour de la Saint-Valentin, sa voisine, la belle Anka Silverberg, se suicide d’une balle dans le coeur. Mais Karen n’y croit pas et décide d’élucider ce mystère. Elle va vite découvrir qu’entre le passé d’Anka dans l’Allemagne nazie, son propre quartier prêt à s’embraser et les secrets tapis dans l’ombre de son quotidien, les monstres, bons ou mauvais, sont des êtres comme les autres, ambigus, torturés et fascinants.

Journal intime d’une artiste prodige, « Moi, ce que j’aime, c’est les monstres » est un kaléidoscope brillant d’énergie et d’émotions, l’histoire magnifiquement contée d’une fascinante enfant. Dans cette oeuvre magistrale, tout à la fois enquête, drame familial et témoignage historique, Emil Ferris tisse un lien infiniment personnel entre un expressionnisme féroce, les hachures d’un Crumb et l’univers de Maurice Sendak.

 
  Cliquez sur ce lien pour découvrir
les nouveaux titres dans la catégorie «Bandes dessinées»
 

Pas de commentaire

Jeumont : découvrez nos nouveaux DVD

…via notre catalogue en ligne !…

Aventure, action, policier, thriller, western…

« 3 billboards – Les panneaux de la vengeance »

de Martin McDonagh avec Frances McDormand et Woody Harrelson (2018)

Après des mois sans que l’enquête sur la mort de sa fille ait avancé, Mildred Hayes prend les choses en main, affichant un message controversé visant le très respecté chef de la police sur trois grands panneaux à l’entrée de leur ville

Cliquez sur ce lien pour découvrir les nouveaux titres dans la catégorie « Aventure, action, policier, thriller, western… »
x  

Drame et émotion

« Cold war »

de Pawel Pawlikowski, avec Joanna Kulig et Tomasz Kot (2018)

Pendant la guerre froide, entre la Pologne stalinienne et le Paris bohème des années 1950, un musicien épris de liberté et une jeune chanteuse passionnée vivent un amour impossible dans une époque impossible.

Cliquez sur ce lien pour découvrir les nouveaux titres dans la catégorie « Drame et émotion »
x  

Histoire et biographies

« First man »

de Damien Chazelle, avec Ryan Goslinget Claire Foy  (2018)

Pilote jugé « un peu distrait » par ses supérieurs en 1961, Neil Armstrong sera, le 21 juillet 1969, le premier homme à marcher sur la lune. Durant huit ans, il subit un entraînement de plus en plus difficile, assumant courageusement tous les risques d’un voyage vers l’inconnu total. Meurtri par des épreuves personnelles qui laissent des traces indélébiles, Armstrong tente d’être un mari aimant auprès d’une femme qui l’avait épousé en espérant une vie normale.

Cliquez sur ce lien pour découvrir les nouveaux titres dans la catégorie « Histoire et biographies »
x  

Comédie

« I feel good »

de Benoît Delépine et Gustave Kervern, avec Jean Dujardin et Yolande Moreau (2018)

Monique dirige une communauté Emmaüs près de Pau. Après plusieurs années d’absence, elle voit débarquer son frère, Jacques, un bon à rien qui n’a qu’une obsession : trouver l’idée qui le rendra riche. Plus que des retrouvailles familiales, ce sont deux visions du monde qui s’affrontent.

Cliquez sur ce lien pour découvrir les nouveaux titres dans la catégorie « Comédie »
x  

Anticipation, fantastique et science-fiction

« Passengers »

de Morten Tyldum avec Jennifer Lawrence et Chris Pratt (2016)

Alors que 5000 passagers endormis pour longtemps voyagent dans l’espace vers une nouvelle planète, deux d’entre eux sont accidentellement tirés de leur sommeil artificiel 90 ans trop tôt. Jim et Aurora doivent désormais accepter l’idée de passer le reste de leur existence à bord du vaisseau spatial. Alors qu’ils éprouvent peu à peu une indéniable attirance, ils découvrent que le vaisseau court un grave danger. La vie des milliers de passagers endormis est entre leurs mains…

Cliquez sur ce lien pour découvrir les nouveaux titres dans la catégorie « Anticipation, fantastique et science-fiction »
x  

Séries TV

« Aux animaux la guerre »

De Alain Tasma  avec Roschdy Zem et Olivia Bonamy

Martel est un homme dangereux, même s’il fait ses huit heures à l’usine sans broncher, s’occupe de sa mère, aide les copains et prend sur lui. Le jour où il perd son job et se retrouve seul avec ses dettes, tout devient possible. Voici l’histoire de cet homme qui refuse de plonger, d’une inspectrice du travail spécialiste des causes perdues, mais aussi de Bruce, un bodybuilder qui se prend pour Tony Montana, de Tokarev, un proxénète en chimiothérapie et de Jordan, un ado à bécane qui ferait n’importe quoi pour la belle Lydie. C’est enfin l’histoire d’une poignée d’ouvriers qui refusent de crever et veulent sauver leur usine.

Cliquez sur ce lien pour découvrir les nouveaux titres dans la catégorie « Séries TV »
x  

Pas de commentaire

Jeumont : l’heure des nouveautés

Envie de nouveautés ?

La médiathèque de Jeumont est heureuse de vous présenter ses dernières acquisitions

 Jeudi 4 avril à partir de 15h00

 

Renseignements au 03 27 58 13 54

Pas de commentaire

Jeumont : rencontre littéraire avec Pierre Zylawski

Né à Villers-Sire-Nicole dans l’Avesnois en 1947, Pierre ZYLAWSKI, après 42 années dans l’enseignement en tant que professeur de littérature dans un collège de Maubeuge, se met à écrire des nouvelles puis des romans qui sont pour la plupart des tranches de vies étonnantes ou qui ont pour toile de fond la terre. Passionné de voyages et de foot, il sera l’invité de la médiathèque de Jeumont pour une rencontre avec ses lecteurs

Samedi 13 avril
à 15h00

Entrée gratuite. Venez nombreux !

Renseignements et inscriptions au 03 27 58 13 54 ou à la banque d’accueil

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé (#48)

«Juste après la vague»

de Sandrine COLLETTE

Thèmes : catastrophe, inondation ,enfants, abandon, océan

Un volcan s’effondre, soulevant une vague gigantesque qui recouvre les terres. Une famille sur une île échappe momentanément à ce naufrage. C’est leur combat que nous raconte l’auteur, leur survie dépend d’un choix dramatique qu’ils devront faire. Ils n’en sortiront pas indemnes.

Ce qu’il endurent au coeur de la tempête les marquera pour toujours, chaque fois qu’ils y penseront, leurs gestes se figeront de nouveau, leurs cris s’étrangleront dans leurs gorges…

Mon appréciation : C’est bouleversant, et si bien écrit. On se pose la question : qu’aurions-nous fait à leur place ? Comment peut-on oublier et vivre après un tel drame ?
A lire impérativement.

Marie-Claude

«Juste après la vague» de Sandrine COLLETTE – Editions Denoël – 301 pages

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé (#47)

«Sorti de l’ombre»

de Pierre Zylawski

Thèmes : Paris, Le Louvre, 1982

Des profanations incompréhensibles, le Scribe qui reste éclairé, une mystérieuse présence à peine entrevue… C’est ce à quoi sont confrontés Georges Cortina, Théophile Voltaire et Emmanuelle Lemaire, trois gardiens qui effectuent la ronde de nuit au Louvre. Ils devront résoudre ce mystère.

Alors commencèrent quelques minutes d’une rare intensité, l’obscurité presque totale, l’absence de mouvements… une chape de silence tomba sur eux.

Mon appréciation : Cela fonctionne comme un thriller et on suit la ronde de nuit des gardiens avec suspense. Le fait que l’action se passe au Louvre rajoute encore plus de mystère.

Marie-Claude

«Sorti de l’ombre» de Pierre Zylawski – Editions Le Riffle – 306 pages

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé (#46)

«Je marche donc je suis»

de Pierre ZYLAWSKI

Thèmes : auteur régional, St Jacques de Compostelle

Suite au décès de son épouse, Jean de Mady, complétement anéanti, décide d’écouter son ami et part en pélerinage pour Compostelle. Au cours de son périple, il rencontrera des gens eux aussi cassés par des épreuves. Tous ces petits bouts de vie partagés l’aideront à continuer son chemin et à se reconstruire.

Tous ces gens ont marché, je les ai rencontrés. Au creux de ma mémoire, ils ont gravé leurs traits. Je les gardent enfermés là où ils sont entrés.

Mon appréciation : J’ai découvert cet auteur Maubeugeois avec plaisir. Il a une très belle écriture. Ses personnages sont émouvants, plus vrais que nature, surtout le héros principal Jean de Mady, qui trouve en lui des forces insoupçonnées, renforcées par toutes ces belles rencontres.

Marie-Claude

«Je marche donc je suis» de Pierre Zylawski – Editions Le Riffle – 307 pages

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé (#45)

«Deux soeurs»

de David FOENKINOS

Thèmes : couple, abandon, jalousie

Mathilde, la trentaine, forme un couple heureux avec Etienne mais tout s’écroule lorsque celui-ci la quitte pour son ex-compagne. Dès lors rien ne va plus, elle devient obsédée par cet abandon, sombre dans la dépression, se réfugie dans le travail, en vain…
Sa soeur va venir à son secours mais est-ce la bonne solution ? La cohabitation est difficile et comment se reconstruire face à une famille heureuse côtoyée tous les jours ?

Mon appréciation : Un roman qui part d’une rupture sentimentale et qui prend les tournures d’un thriller psychologique. Le style de David Foenkinos est toujours agréable à lire, tout en simplicité et en finesse. A découvrir sans tarder. Il vous rappellera un autre roman qui a décroché le prix Goncourt il y a quelques années.

Annick

«Deux Soeurs» de David FOENKINOS – Editions Gallimard – 176 pages

Pas de commentaire