Archives de la catégorie coups de coeur et nouveautés

Jeumont : prix littéraires et nouveautés de fin d’année

La fin de l’année approche, les prix littéraires ont été décernés. Le prix Goncourt («Leurs enfants après eux» de Nicolas Mathieu), le Femina («Le lambeau» de Philippe Lançon), le prix Renaudot («Le sillon» de Valérie Manteau), le prix de l’Académie Française («L’été des quatre rois» de Camille Pascal), le prix Médicis («Idiotie» de Pierre Guyotat) et le prix Goncourt des lycéens («Frère d’âme») vous attendent à la médiathèque.

Romans

 

L’été des quatre rois
de Camille PASCAL

 

Camille Pascal nous plonge au cœur d’un été inédit dans l’histoire de France : celui où quatre rois se sont succédé sur le trône.

 » Il y avait ce matin-là beaucoup de monde à Saint-Cloud, la Cour bien sûr, mais aussi les ministres, il jurait même que monsieur de Talleyrand avait fait sonner dès la première heure son pied bot cerclé de fer sur les marbres de l’escalier d’honneur. La galerie d’Apollon n’avait jamais été aussi peuplée, et les jardins s’animaient de femmes heureuses d’y promener leurs traînes. Le grand lever serait long, et l’on entreprenait déjà le premier gentilhomme de la chambre pour obtenir les entrées. À l’évocation de son grand chambellan, le roi sourit : si même le diable boiteux courait à Saint-Cloud lui présenter ses hommages de gentilhomme et prendre sa place de courtisan, alors la France était prête.« 

Ainsi commence L’Été des quatre rois. Juillet-août 1830, la France a connu deux mois uniques dans son histoire avec la succession sur le trône de Charles X, Louis XIX, Henri V et Louis-Philippe.
Dans cette fresque foisonnante, à l’écriture ciselée, tandis que le peuple de Paris s’enflamme, Hugo, Stendhal, Dumas, Lafayette, Thiers, Chateaubriand, la duchesse de Berry, Madame Royale assistent à l’effondrement d’un monde.

Des « Trois Glorieuses » à l’avènement de la monarchie de Juillet, Camille Pascal nous plonge dans le roman vrai de la révolution de 1830.

«L’Été des quatre rois» a reçu le grand prix du roman de l’Académie française en octobre 2018.

 
  Cliquez sur ce lien pour découvrir
les nouveaux titres dans la catégorie «Romans»
 

Romans policiers

 

Reporter Criminel
de James ELLROY

Le 28 août 1963. le jour où Martin Luther King prononce son célèbre discours « I have a dream », deux jeunes filles sont sauvagement poignardées dans leur appartement de Manhattan. A l’issue d’une enquête bâclée et orientée, George Whitmore, un jeune Noir, est accusé du crime. Le 12 février 1976, l’acteur Sal Mineo est assassiné devant chez lui à Los Angeles. Le LAPD mène l’enquête. Toutes les théories sont avancées autour de ce meurtre. mais la vérité est ailleurs. James Ellroy revient sur ces affaires dans deux reportages que lui avait commandés le Vanity Fair américain. Dans la grande tradition des écrivains journalistes, de Truman Capote à Nick Tosches, il réinvente le déroulement des enquêtes, en empruntant la voix des flics et en faisant résonner la sienne, inimitable.

 
  Cliquez sur ce lien pour découvrir
les nouveaux titres dans la catégorie «Romans policiers»
 
 
 

Science-fiction

 

Les hommes dénaturés
de Nancy KRESS

 

2030. La fertilité a chuté dangereusement. La vieillesse est devenue la norme, et les jeunes de précieuses ressources nationales.
Dans ce nouveau contexte mondial, la descendance devient une obsession.
Shana, orpheline, voit ses rêves d’intégrer l’armée voler en éclats lorsqu’elle entrevoit ce qu’elle n’aurait pas dû. Lancée dans une quête acharnée pour retrouver sa place, elle croise la route de Cameron, danseur de ballet qui n’a eu d’autre alternative que d’effacer délibérément sa mémoire. Ils trouveront secours auprès du scientifique Nick Clementi, qui craint d’avoir mis le doigt sur une grande conspiration. Commence alors pour chacun d’entre eux un combat pour rétablir la vérité.
Jusqu’où est-on prêt à aller lorsque les enfants manquent à l’humanité ?

Nancy Kress est une autrice de science-fiction américaine. Sa novella la plus célèbre, L’une rêve, l’autre pas, a été récompensée de nombreux prix dont le Hugo et le Nebula. Avec «Les Hommes dénaturés», elle affirme sa position de lanceuse d’alerte et nous invite à questionner notre réalité.

 
  Cliquez sur ce lien pour découvrir
les nouveaux titres dans la catégorie «Science-fiction»
 

Documentaires

 

Romanesque
de Lorant DEUTSCH

Après Paris et les routes de France, Lorànt Deutsch aborde un sujet passionnant où son talent de conteur fait merveille !

Première surprise : l’ancêtre du français, ce n’est pas le gaulois mais le  » roman « , la langue romaine issue du latin de Jules César, le vainqueur de la Gaule !
En effet, au fil des invasions et de nos propres conquêtes, ce latin s’est transformé et enrichi de multiples apports : germaniques avec les Francs, nordiques avec les Vikings, arabes au moment des croisades, italiens à la Renaissance… avant de devenir un français triomphant dans toutes les cours d’Europe au xviiie siècle, grâce à nos philosophes.
Entre-temps les troubadours ont inventé l’amour et les femmes écrivains réclamé leur émancipation, les grammairiens se sont occupés de la syntaxe et la réforme de l’orthographe a déjà rendu quelques linguistes fous ! Enfin, l’école obligatoire acheva de permettre à tous les citoyens français de communiquer. Aujourd’hui, l’abus des termes anglais, les mots issus de la culture urbaine et les raccourcis de nos Smartphones inquiètent les puristes… Ils ont tort : le temps fera le tri. Et de ce bouillonnement créatif continuera d’émerger une langue vivante, ouverte à tous : la langue française est une langue d’accueil.

 
  Cliquez sur ce lien pour découvrir
les nouveaux titres dans la catégorie «Documentaires»
 

Bandes dessinées

 

Blake & Mortimer – « La vallée des immortels » (Tome 1)
de Yves SENTES, Teun BERSERIK et Peter VAN DONGEN

 

À Lhassa, le palais impérial du dictateur Basam-Damdu est anéanti par une escadrille d’Espadons, et le monde, soulagé, fête la fin de la troisième guerre mondiale. Pendant que, dans la Chine voisine, les communistes de Mao affrontent les nationalistes de Chiang Kai-shek, le Seigneur de la guerre Xi-Li cherche à mettre la main sur un manuscrit qui lui permettra d’asseoir son pouvoir sur l’Empire du Milieu. Face aux menaces qui planent sur la région, le capitaine Francis Blake est chargé d’organiser la défense de la colonie britannique de Hong Kong. De son côté, à Londres, le professeur Philip Mortimer est amené à s’intéresser de près à une curiosité archéologique chinoise suscitant appétits et convoitises. Au même moment, le fameux colonel Olrik, ancien conseiller militaire déchu de Basam-Damdu, profite du chaos ambiant pour monnayer ses services auprès du général Xi-Li afin d’assouvir sa soif de vengeance… Premier volet d’un diptyque, «La Vallée des Immortels» commence exactement là où «Le Secret de l’Espadon» s’achève. Les amateurs de Blake et Mortimer retrouveront quelques-uns des ingrédients qui ont assuré la renommée de la saga d Edgar P. Jacobs : la grande aventure, l’exotisme, qui s’exprime ici dans les ruelles dangereuses de Hong Kong, l’atmosphère londonienne digne des plus belles pages de La Marque Jaune et la science-fiction, incarnée par le nouvel engin imaginé par le professeur Mortimer, le Skylantern, le tout relevé par quelques figures de traîtres et par un Olrik plus machiavélique que jamais. Écrit par Yves Sente, l’album est dessiné à quatre mains par Teun Berserik et Peter van Dongen. Inspirés par la «ligne claire» du «Mystère de la Grande Pyramide», ils ont su relever ce défi graphique avec maestria et fidélité à l’esprit Jacobsien. Cet album devrait ravir les amateurs les plus pointus de la série.

 
  Cliquez sur ce lien pour découvrir
les nouveaux titres dans la catégorie «Bandes dessinées»

Pas de commentaire

Jeumont : le club des lecteurs

La prochaine réunion du

club des lecteurs

aura lieu

Mardi 27 novembre
à 15h00

 
Vous aimez échanger et faire partager vos lectures ? Rejoignez-nous ! une ambiance sympathique et décontractée vous attend autour d’un café.
 
A partir de 16 ans. Entrée gratuite
Inscriptions à la banque d’accueil de la médiathèque ou au 03 27 58 13 54

Pas de commentaire

Recquignies : découvrez nos nouveaux CD

La Médiathèque de Recquignies vous propose ses nouveaux CD ; cliquez sur l’image ci-dessus pour les découvrir via notre catalogue en ligne !…

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé…(#32)

«Une fille en cavale»

de Charlotte Link

Thèmes : policier; suspense; France; Bulgarie

Simon, 40 ans, traducteur allemand passe ses vacances dans le Sud de la France. Le long de la plage, il aperçoit une jeune femme seule, désemparée et lui propose de lui offrir un repas. Elle semble terrorisée, a perdu ses papiers et refuse de s’adresser à la police. Simon va l’héberger et rentrer dans un engrenage infernal…

Toute cette histoire se déroule sur six jours et comptera bon nombre de victimes.

Mon appréciation : ouvrage intéressant ; il faut s’accrocher au départ car ce thriller met en scène toute une galerie de personnages. Roman bien ficelé mais pour moi ce n’est pas vraiment un coup de coeur. Néanmoins il y a des rebondissements jusqu’aux dernières pages.

Annick

«Une fille en cavale» de Charlotte Link – Editions Presses de la Cité; 528 pages

 

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé…(#31)

«Couleurs de l’incendie»

de Pierre Lemaître

Thèmes : Paris; années 30; chantage; escroquerie

Deuxième volet de la trilogie inaugurée avec « au revoir là-haut », prix Goncourt 2013.

Février 1927. Tout Paris assiste aux obsèques du grand banquier Marcel Péricourt lorsqu’un drame survient : son petit-fils Paul, fils de sa fille Madeleine, se défenestre. Il survit, mais il est tétraplégique. Madeleine est effondrée. Elle perd toute sa fortune car elle néglige ses affaires. Elle doit faire face à l’adversité des hommes, à la cupidité, à la corruption. Mais elle ne s’avouera pas vaincue. C’est son combat que nous raconte l’auteur.

Etaient-ce des regrets ? Non, elle n’en avait pas. Pourquoi pleurait-elle ? Elle ne le savait pas

Mon appréciation : Je préfère le premier volet mais j’ai aimé ce portrait de femme brisée, de mère aimante et forte face à l’adversité des hommes, décidée à se venger et à aller jusqu’au bout.

Marie-Claude

«Couleurs de l’incendie» de Pierre Lemaitre – Editions Albin Michel; 544 pages

 

 

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé…(#30)

«Oublier nos promesses»

de Elsa Roch

Thèmes : policier; Paris; quai des Orfèvres

Présentation de l’éditeur :  Emma Loury aimait les causes perdues et dangereuses. Emma vient d’être découverte, sauvagement assassinée, dans son appartement du IVe arrondissement. Son amant, un officier français de retour d’Afghanistan, s’est enfui. Le coupable idéal. Le commissaire Marsac se plonge dans cette enquête avec rage : de l’avis de tous, Emma était une personnalité solaire et une excellente journaliste indépendante, qui se battait pour les femmes et contre la traite des êtres humains.
Marsac se demande si la vraie raison de sa mort ne serait pas là. Mais alors pourquoi son compagnon a-t-il fui ? Jérôme a fui parce qu’Emma était toute sa vie, son dernier lien avec ce monde qu’il ne comprend plus. Il a fui parce qu’il est malade, plongé dans un syndrome post-traumatique, flirtant avec la folie. Il veut massacrer l’assassin comme Emma a été massacrée. S’engage alors une double chasse à l’homme dans un Paris insoupçonné, en proie aux trafiquants.
Jérôme combat le mal par le mal et Marsac parla loi. Qui retrouvera le meurtrier d’Emma ?

… Xavier, j’étais là, près de lui. Je ne l’ai jamais quitté. Pourtant, je vois ses yeux qui me pénètrent, comme s’il me reprochait de l’avoir laissé mourir…là-bas…

Mon appréciation : Très belle écriture. Elsa Roch explore les failles de l’être humain (la vie, l’amour, la mort) Ses personnages sont attachants. Je l’ai découverte avec ce livre, et je la relirais avec joie.

Marie-Claude

«Oublier nos promesses» de Elsa Roch – Editions Calman-Lévy; 352 pages

 

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé…(#29)

«Soeurs»

de Bernard Minier

Genre : policier

Présentation de l’éditeur :  Mai 1993. Deux soeurs, Alice, 20 ans, et Ambre, 21 ans, sont retrouvées mortes en bordure de Garonne. Vêtues de robes de communiantes, elles se font face, attachées à deux troncs d’arbres. Le jeune Martin Servaz, qui vient d’intégrer la PJ de Toulouse, participe à sa première enquête. Très vite, il s’intéresse à Erik Lang, célèbre auteur de romans policiers à l’oeuvre aussi cruelle que dérangeante.
Les deux soeurs n’étaient-elles pas ses fans ? L’un de ses plus grands succès ne s’appelle-t-il pas La Communiante ?… L’affaire connaît un dénouement inattendu et violent, laissant Servaz rongé par le doute : dans cette enquête, estime-t-il, une pièce manque, une pièce essentielle.
Février 2018.  Par une nuit glaciale, l’écrivain Erik Lang découvre sa femme assassinée… elle aussi vêtue en communiante.
Vingt-cinq ans après le double crime, Martin Servaz est rattrapé par l’affaire. Le choc réveille ses premières craintes. Jusqu’à l’obsession. Une épouse, deux soeurs, trois communiantes… et si l’enquête de 1993 s’était trompée de coupable ? Pour Servaz, le passé, en resurgissant, va se transformer en cauchemar. Un cauchemar écrit à l’encre noire. Peur, soumission, mensonges, manipulation, le nouveau thriller de Bernard Minier.

… Je le suis à la trace, le fourmilion, et c’est dans mon piège qu’il va tomber car je connais son point faible, il faudrait mieux qu’il renonce…

Mon appréciation : A dévorer sans retenue, on attend le dénouement… on est pris par l’histoire !

Marie-Claude

«Soeurs» de Bernard Minier – XO; 464 pages

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé…(#28)

«Shantaram»

de Gregory David Roberts

Thèmes : Inde; Australie; années 80; clandestinité

Présentation de l’éditeur : Dans les années 1980, Lin s’évade d’une prison australienne et s’envole pour l’Inde. C’est alors le début d’un long parcours initiatique, au cours duquel sa vie sera bouleversée. Docteur dans un bidonville avant d’intégrer la mafia de Bombay, Lin connaîtra l’amour mais devra aussi faire face à la trahison et à la violence. Grande fresque épique, ce roman brosse le portrait de l’Inde véritable.

… ça paraissait stupide d’aller à la guerre par amour, il n’était ni un saint ni un héros, il n’était pas mon père, mais pour quelques secondes de son regard aimant, je savais que je pourrais le suivre. Je l’aimais assez pour risquer ma vie…

Mon appréciation : c’est un coup de coeur ! Ecrit d’une voix extraordinaire, dans la douleur, après six ans de travail acharné dans des conditions extrêmes (au mitard, les mains maculées de sang) après bien des souffrances, la rédemption, enfin ! J’ai adoré !

Marie-Claude

«Shantaram» de Gregory David Roberts – Editions Flammarion; 871 pages

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé…(#27)

«Cinquante ans dans la peau de Michael Jackson»

de Yann Moix

Présentation de l’éditeur : Quand Mickael Jackson était noir, il était blanc. Quand Mickael Jackson était vieux, il était jeune. Maintenant qu’il est mort, le voici vivant.

Mon appréciation : Je n’ai pris ce livre que par pure curiosité et je dois avouer que j’ai été agréablement surprise. Celui-ci est tout à fait inhabituel et vous tournez les pages avec plaisir. Ce n’est pas l’histoire de Michael Jackson, bien sûr il est à la base du livre, les faits sont tirés de ses agissements mais utilisés à une autre fin.
Je le le conseille vivement car ce fut pour moi une bouffée d’oxygène dans la chaleur de l’été..

Aurore

«Cinquante ans dans la peau de Michael Jackson» de Yann Moix – Editions Grasset; 173 pages

Pas de commentaire

Jeumont : rencontre littéraire avec Vic Traby

Née à Paris, Vic TRABY  (alias Françoise TOURNEUR) a d’abord été enseignante. Elle écrit des histoires depuis l’âge de quinze ans, pourtant elle a attendu la retraite pour publier sa première fiction.

Elle aime évoquer les paysages, les aspects pittoresques et l’ambiance authentique de sa région d’adoption.  Ses passions : la peinture, le jardinage, la littérature et l’histoire.

Elle sera présente à la médiathèque pour rencontrer les lecteurs

Samedi 6 octobre à  15h00

Entrée gratuite. Venez nombreux !

« Jambe de bois »

de Vic Traby

 

Un hameau dans le Nord de la France pendant les Trente Glorieuses. Non loin d’un canal et d’un étrange ascenseur à bateaux, des adolescentes disparaissent sans laisser de traces. Jérôme, surnommé « Jambe-de-bois »en raison de son handicap, entend bien protéger son amie Violette. Mais les va-et-vient d’un notaire, et les mentalités de l’époque lui en laisseront il la possibilité?

Télécharchez l’article de la Voix du Nord

Pas de commentaire