Archives de la catégorie coups de coeur et nouveautés

Jeumont : nos lecteurs ont aimé…(#30)

«Oublier nos promesses»

de Elsa Roch

Thèmes : policier; Paris; quai des Orfèvres

Présentation de l’éditeur :  Emma Loury aimait les causes perdues et dangereuses. Emma vient d’être découverte, sauvagement assassinée, dans son appartement du IVe arrondissement. Son amant, un officier français de retour d’Afghanistan, s’est enfui. Le coupable idéal. Le commissaire Marsac se plonge dans cette enquête avec rage : de l’avis de tous, Emma était une personnalité solaire et une excellente journaliste indépendante, qui se battait pour les femmes et contre la traite des êtres humains.
Marsac se demande si la vraie raison de sa mort ne serait pas là. Mais alors pourquoi son compagnon a-t-il fui ? Jérôme a fui parce qu’Emma était toute sa vie, son dernier lien avec ce monde qu’il ne comprend plus. Il a fui parce qu’il est malade, plongé dans un syndrome post-traumatique, flirtant avec la folie. Il veut massacrer l’assassin comme Emma a été massacrée. S’engage alors une double chasse à l’homme dans un Paris insoupçonné, en proie aux trafiquants.
Jérôme combat le mal par le mal et Marsac parla loi. Qui retrouvera le meurtrier d’Emma ?

… Xavier, j’étais là, près de lui. Je ne l’ai jamais quitté. Pourtant, je vois ses yeux qui me pénètrent, comme s’il me reprochait de l’avoir laissé mourir…là-bas…

Mon appréciation : Très belle écriture. Elsa Roch explore les failles de l’être humain (la vie, l’amour, la mort) Ses personnages sont attachants. Je l’ai découverte avec ce livre, et je la relirais avec joie.

Marie-Claude

«Oublier nos promesses» de Elsa Roch – Editions Calman-Lévy; 352 pages

 

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé…(#29)

«Soeurs»

de Bernard Minier

Genre : policier

Présentation de l’éditeur :  Mai 1993. Deux soeurs, Alice, 20 ans, et Ambre, 21 ans, sont retrouvées mortes en bordure de Garonne. Vêtues de robes de communiantes, elles se font face, attachées à deux troncs d’arbres. Le jeune Martin Servaz, qui vient d’intégrer la PJ de Toulouse, participe à sa première enquête. Très vite, il s’intéresse à Erik Lang, célèbre auteur de romans policiers à l’oeuvre aussi cruelle que dérangeante.
Les deux soeurs n’étaient-elles pas ses fans ? L’un de ses plus grands succès ne s’appelle-t-il pas La Communiante ?… L’affaire connaît un dénouement inattendu et violent, laissant Servaz rongé par le doute : dans cette enquête, estime-t-il, une pièce manque, une pièce essentielle.
Février 2018.  Par une nuit glaciale, l’écrivain Erik Lang découvre sa femme assassinée… elle aussi vêtue en communiante.
Vingt-cinq ans après le double crime, Martin Servaz est rattrapé par l’affaire. Le choc réveille ses premières craintes. Jusqu’à l’obsession. Une épouse, deux soeurs, trois communiantes… et si l’enquête de 1993 s’était trompée de coupable ? Pour Servaz, le passé, en resurgissant, va se transformer en cauchemar. Un cauchemar écrit à l’encre noire. Peur, soumission, mensonges, manipulation, le nouveau thriller de Bernard Minier.

… Je le suis à la trace, le fourmilion, et c’est dans mon piège qu’il va tomber car je connais son point faible, il faudrait mieux qu’il renonce…

Mon appréciation : A dévorer sans retenue, on attend le dénouement… on est pris par l’histoire !

Marie-Claude

«Soeurs» de Bernard Minier – XO; 464 pages

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé…(#28)

«Shantaram»

de Gregory David Roberts

Thèmes : Inde; Australie; années 80; clandestinité

Présentation de l’éditeur : Dans les années 1980, Lin s’évade d’une prison australienne et s’envole pour l’Inde. C’est alors le début d’un long parcours initiatique, au cours duquel sa vie sera bouleversée. Docteur dans un bidonville avant d’intégrer la mafia de Bombay, Lin connaîtra l’amour mais devra aussi faire face à la trahison et à la violence. Grande fresque épique, ce roman brosse le portrait de l’Inde véritable.

… ça paraissait stupide d’aller à la guerre par amour, il n’était ni un saint ni un héros, il n’était pas mon père, mais pour quelques secondes de son regard aimant, je savais que je pourrais le suivre. Je l’aimais assez pour risquer ma vie…

Mon appréciation : c’est un coup de coeur ! Ecrit d’une voix extraordinaire, dans la douleur, après six ans de travail acharné dans des conditions extrêmes (au mitard, les mains maculées de sang) après bien des souffrances, la rédemption, enfin ! J’ai adoré !

Marie-Claude

«Shantaram» de Gregory David Roberts – Editions Flammarion; 871 pages

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé…(#27)

«Cinquante ans dans la peau de Michael Jackson»

de Yann Moix

Présentation de l’éditeur : Quand Mickael Jackson était noir, il était blanc. Quand Mickael Jackson était vieux, il était jeune. Maintenant qu’il est mort, le voici vivant.

Mon appréciation : Je n’ai pris ce livre que par pure curiosité et je dois avouer que j’ai été agréablement surprise. Celui-ci est tout à fait inhabituel et vous tournez les pages avec plaisir. Ce n’est pas l’histoire de Michael Jackson, bien sûr il est à la base du livre, les faits sont tirés de ses agissements mais utilisés à une autre fin.
Je le le conseille vivement car ce fut pour moi une bouffée d’oxygène dans la chaleur de l’été..

Aurore

«Cinquante ans dans la peau de Michael Jackson» de Yann Moix – Editions Grasset; 173 pages

Pas de commentaire

Jeumont : rencontre littéraire avec Vic Traby

Née à Paris, Vic TRABY  (alias Françoise TOURNEUR) a d’abord été enseignante. Elle écrit des histoires depuis l’âge de quinze ans, pourtant elle a attendu la retraite pour publier sa première fiction.

Elle aime évoquer les paysages, les aspects pittoresques et l’ambiance authentique de sa région d’adoption.  Ses passions : la peinture, le jardinage, la littérature et l’histoire.

Elle sera présente à la médiathèque pour rencontrer les lecteurs

Samedi 6 octobre à  15h00

Entrée gratuite. Venez nombreux !

« Jambe de bois »

de Vic Traby

 

Un hameau dans le Nord de la France pendant les Trente Glorieuses. Non loin d’un canal et d’un étrange ascenseur à bateaux, des adolescentes disparaissent sans laisser de traces. Jérôme, surnommé « Jambe-de-bois »en raison de son handicap, entend bien protéger son amie Violette. Mais les va-et-vient d’un notaire, et les mentalités de l’époque lui en laisseront il la possibilité?

Télécharchez l’article de la Voix du Nord

Pas de commentaire

Jeumont : découvrez nos DVD de la rentrée

…via notre catalogue en ligne !…

Aventure, action, policier, thriller, western…

« Hostiles »

de Scott Cooper avec Christian Bale et Rosamund Pike (2018)

En 1892, le capitaine de cavalerie Joseph Blocker, ancien héros de guerre devenu gardien de prison, est contraint d’escorter Yellow Hawk, chef de guerre Cheyenne mourant, sur ses anciennes terres tribales. Peu après avoir pris la route, ils rencontrent Rosalee Quaid. Seule rescapée du massacre de sa famille par les Comanches, la jeune femme traumatisée se joint à eux dans leur périple.

Façonnés par la souffrance, la violence et la mort, ils ont en eux d’infinies réserves de colère et de méfiance envers autrui. Sur le périlleux chemin qui va les conduire du Nouveau-Mexique jusqu’au Montana, les anciens ennemis vont devoir faire preuve de solidarité pour survivre à l’environnement et aux tribus comanches qu’ils rencontrent.

Cliquez sur ce lien pour découvrir les nouveaux titres dans la catégorie « Aventure, action, policier, thriller, western… »
x  

Drame et émotion

« Moi, Tonya »

de Craig Gillespie, avec Margot Robbie et Allison Janney (2018)

En 1994, le milieu sportif est bouleversé en apprenant que Nancy Kerrigan, jeune patineuse artistique promise à un brillant avenir, est sauvagement attaquée. Plus choquant encore, la championne Tonya Harding et ses proches sont soupçonnés d’avoir planifié et mis à exécution l’agression…

Cliquez sur ce lien pour découvrir les nouveaux titres dans la catégorie « Drame et émotion »
x  

Histoire et biographies

« Le 15h17 pour Paris »

de Clint Eastwood, avec Spencer Stone Anthony Sadler, et Alek Skarlatos  (2018)

Dans la soirée du 21 août 2015, le monde, sidéré, apprend qu’un attentat a été déjoué à bord du Thalys 9364 à destination de Paris. Une attaque évitée de justesse grâce à trois Américains qui voyageaient en Europe. Le film s’attache à leur parcours et revient sur la série d’événements improbables qui les ont amenés à se retrouver à bord de ce train. Tout au long de cette terrible épreuve, leur amitié est restée inébranlable. Une amitié d’une force inouïe qui leur a permis de sauver la vie des 500 passagers…

Cliquez sur ce lien pour découvrir les nouveaux titres dans la catégorie « Histoire et biographies »
x  

Comédie

« Le retour du héros »

de Laurent Tirard, avec Jean Dujardin et Mélanie Laurent (2018)

1809 en France.Le capitaine Neuville, grand séducteur, vient demander sa main à la jeune Pauline, sous le regard méfiant d’Elisabeth, la soeur de cette dernière.Mais Neuville est appelé au front et Pauline reste sans nouvelles. Alors qu’elle dépérit peu à peu, Elisabeth prend la plume et commence une correspondance avec Pauline, sous le nom de Neuville, faisant de lui un véritable héros de guerre.Mais le capitaine finit par réapparaître, au grand dam de la jeune femme…

Cliquez sur ce lien pour découvrir les nouveaux titres dans la catégorie « Comédie »
x  

Anticipation, fantastique et science-fiction

« It comes at night »

de Trey Edgar Shults avec Joel Edgerton et Christopher Abbott (2018)

Alors que le monde est en proie à une menace terrifiante, un homme vit reclus dans sa propriété totalement isolée avec sa femme et son fils. Quand une famille aux abois cherche refuge dans sa propre maison, le fragile équilibre qu’il a mis en place est soudain bouleversé.

Cliquez sur ce lien pour découvrir les nouveaux titres dans la catégorie « Anticipation, fantastique et science-fiction »
x  

Séries TV

« Broadchurch » – Saison 3

De Chris Chibnall avec David Tennant et Olivia Colman

Les enquêteurs Hardy et Miller sont dépêchés sur une affaire d’agression sexuelle qui s’est déroulé dans la petite ville de Broadchurch. Tout le monde connaît la victime et cela va créer de nombreuses tensions au sein de la communauté. Mais qui en est le responsable ?

Cliquez sur ce lien pour découvrir les nouveaux titres dans la catégorie « Séries TV »
x  

Jeunesse

« Belle et Sébastien 3 : le dernier chapitre »

De Clovis Cornillac avec Félix Bossuet et Tchéky Karyo (2018)

Deux ans ont passé. Sébastien est à l’aube de l’adolescence et Belle est devenue maman de trois adorables chiots. Pierre et Angelina sont sur le point de se marier et rêvent d’une nouvelle vie, ailleurs… Au grand dam de Sébastien qui refuse de quitter sa montagne.

Lorsque Joseph, l’ancien maître de Belle, ressurgit bien décidé à récupérer sa chienne, Sébastien se retrouve face à une terrible menace. Plus que jamais, il va devoir tout mettre en ?uvre pour protéger son amie et ses petits…

Cliquez sur ce lien pour découvrir les nouveaux titres dans la catégorie « Jeunesse »
x  
 

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé…(#26)

« Vers la beauté »

de David Foenkinos

thème : notre époque ; entre Lyon et Paris

Antoine quitte tout du jour au lendemain après une rupture amoureuse qui semble être le morceau visible de l’iceberg, car on pressent une autre peine beaucoup plus violente… Il abandonne Lyon, son appartement, son travail d’enseignant et devient gardien au musée d’Orsay.

La Directrice des Ressources Humaines qui le reçoit est fort intriguée par la singularité de son nouvel employé. Antoine met sa vie entre parenthèse et tente de se réparer… Car il s’agit bien d’un roman de personnes abîmées, de failles et de chagrins…

… au moins, à son travail, personne ne le remarquerait. Le gardien de musée n’existe pas. On déambule devant lui, les yeux rivés sur un prochain tableau. C’est un métier extraordinaire pour être seul au milieu d’une foule…

« Un immense coup de cœur ! Une lecture jubilatoire remplie d’émotion. Une double histoire poignante où l’art et la peinture ont une place de choix. »

Evelyne


« Vers la beauté » de David Foenkinos – Editions Gallimard; 224 pages

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé…(#25)

« L’homme qui s’envola »

d’Antoine Bello

thème : famille ; disparition ; poursuite

Walker est à la tête d’une entreprise de messageries qu’il a fait prospérer. Il aime profondément sa femme et ses trois enfants. Cependant il ne supporte plus cette vie ultra-programmée entre famille et travail ; il met au point un plan pour s’évader définitivement de toutes ces contraintes : il simule sa mort dans un accident d’avion. C’est compter sans l’obstination d’un détective envoyé par les assurances qui n’aura de cesse de le traquer. Une chasse à l’homme captivante entre les deux hommes, non dénuée d’humour qui enchantera le lecteur.

Quand la pression se faisait intolérable, Walker se prenait à rêver qu’il disparaissait pour refaire sa vie. C’était radical, mais il ne voyait aucune autre issue. Car même s’il parvenait à convaincre Sarah de divorcer, quelle explication donnerait-il aux enfants ? Papa ne veut plus vivre avec vous parce que vous le saoulez… ?

« Difficile de reposer le livre tant on est séduit par l’enquête sur la pseudo-disparition. Une analyse juste de la situation familiale du « disparu » et de sa « veuve ». Beaucoup d’humour rythme cette histoire légère et savoureuse. »

Evelyne


« L’homme qui s’envola » d’Antoine Bello – Editions Gallimard; 320 pages

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé…(#24)

« L’archipel du chien »

de Philippe Claudel

thème : l’humain dans ce qu’il a de moins bien

Un lundi de septembre, trois corps de jeunes gens qui n’avaient pas vingt ans, sont découverts par quatre personnes qui vivent sur l’île; D’où viennent-ils ? Qui sont-ils ? Ce qui est sûr c’est qu’après cette découverte, plus rien ne sera comme avant !

Drôles de pêcheurs, vous en conviendrez, qui jettent à l’eau sans remords le produit de leur pêche. Et tout cela à cause de quoi , d’une vedette qu’ils avaient prise pour une embarcation de garde-côtes

« Ce monde est devenu commerce, sans âme. C’est très noir mais malheureusement vrai, mais gardons une place pour l’espoir ! »

Marie-Claude


« L’archipel du chien » de Philippe Claudel – Editions Stock; 288 pages

Pas de commentaire

Jeumont : nos lecteurs ont aimé…(#23)

« Féroce »

de Danielle Thiéry

thème : thriller psychologique ; cybercriminalité ; pédophilie

Des ossements sans tête sont retrouvés au zoo de Vincennes, puis une alerte enlèvement est déclenchée. Tout est mis en oeuvre : brigade des mineurs, police judiciaire;criminologue. Tout le monde est mobilisé.

Une petite fille si jolie. Je l’aimais bien mais pas l’autre. Quelle petite fille, Martin ? Qui est l’autre ? Pas besoin de venir là, aussi, c’est de sa faute. Je ne peux plus rien faire, c’est parti, ça va continuer, c’est mal…je ne peux pas…

« Première femme divisionnaire de l’histoire de la police française, Danielle Thiéry connaît bien son affaire. C’est très bien écrit et captivant malgré la longueur »

Marie-Claude


« Féroce » de Danielle Thiéry – Editions Flammarion ; 539 pages

Pas de commentaire