Jeumont : Les murmures de l’olivier (#40)


«Les murmures de l’olivier»

de Frédéric D’ONAGLIA

Après plusieurs années de mauvaises récoltes d’oliviers, Marie se bat pour sauver son exploitation. Ses amis vont l’aider à reconstruire des bâtiments qu’elle projette d’aménager pour y accueillir des chevaux. Son vieux voisin ne cesse de la harceler, protestant que la propriété appartient à sa famille depuis bien avant la dernière guerre. Serge, le fils de ce dernier, travaillait auparavant chez Marie, qui a dû s’en séparer car il devenait alcoolique depuis la disparition de sa femme dix ans plutôt.
En déblayant les planches dans la grange pour les futurs box des chevaux, un corps est découvert. Les travaux sont suspendus, le temps que la police enquête…

Mon appréciation : c’est l’histoire d’une paysanne qui reprend l’exploitation familiale des oliviers après le décès de son père, et subit les aléas de la vie.

Francine

«Les murmures de l’olivier» de Frédéric D’ONAGLIA – Editions De Borée – 304 pages

Les commentaires sont fermés.